Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AVEC -Association Valorisant l'Expression Créative- Apprivoiser sa créativité

Vittore Baroni

5 Novembre 2006, 19:51pm

Publié par Béatrice Mora

VITTORE BARONI
The Stickerman Museum

Via Battisti 339
55049 VIAREGGIO
ITALIE


TRADUCTION (pas facile et il y a sûrement des erreurs, mais l'essentiel devrait être compréhensible)

    Le Mailart est un joyeux enchevêtrement de contradictions, un jeu éternel et ethéré de sens cachés, de devinettes, de correspondances imaginaires, amusantes, poétiques, provocatrices, banales, de correspondances révolutionnaires.

    Indépendamment des matériaux circulant dans le réseau postal, caractéristiques et spécifiques de chaque différente période de la longue course évolutive du mailart-  avec une tendance graduelle mais constante du réseau pour s'étendre et se diversifier - la caractéristique la plus perturbatrice et distinctive de cette forme d'expression est qu'elle reste ouverte à tout le monde et par dessus tout que le fait de créer peut être distribué comme un cadeau.

    C'est un changement simple mais substantiel dans l'attitude, qui peut nous rappeler (non accidentellement, étant donné la contiguïté dans l'espace et le temps du développement des deux disciplines) une certaine sorte de théâtre de rue d'avant-garde des années soixante, comme le travail du Bread and Puppet Theater (Théâtre du pain et des marionnettes) ou du Living Teater (Théâtre Vivant)  : des happenings totaux  qui ont vraiment mis en pratique l'équation art=vie avec une grande simplicité de paroles et l'urgence de communiquer, mais sans exclure pour cela la touchante profondeur du contenu. 

Comme The Living a essayé à sa façon utopique de mettre en action un théâtre par-delà le théâtre capable d'embrasser l'auditoire dans un rite collectif, de la même façon le mailart s'est placé lui-même au commencement dans la perspective d'un art au-delà de l'art,  cassant toutes sortes de tabous comme le fait d'être précieux et le fait d'être sacré de l'oeuvre d'art comme du chef-d'oeuvre...
(La suite bientôt, to be continued)





Commenter cet article