Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AVEC -Association Valorisant l'Expression Créative- Apprivoiser sa créativité

Le recyclage du papier ? (2)

5 Décembre 2006, 19:00pm

Publié par Béatrice Mora

Informations recueillies sur le site de Greenpeace dont voici l'adresse :
http://www.greenpeace.org


LE PAPIER RECYCLÉ AU BUREAU :
NE CAUTIONNEZ PLUS LA DEFORESTATION !


L’industrie papetière consomme 1 arbre sur 4 abattus dans le monde1.

La consommation de papier en France a été multipliée par 10 depuis 1950 : elle atteint aujourd’hui 70 kg par employé de bureau par mois !

Près du quart du papier non recyclé
provient d’arbres centenaires des forêts canadiennes

Avec le papier recyclé, dites non à ces aberrations !

Chaque année, en préférant le papier recyclé au papier classique, chaque employé de bureau peut épargner 12
arbres, 15 000 litres d’eau, l’équivalent énergétique de 720 litres de pétrole2, sans compter une masse considérable
de déchets.

Avec la récupération des vieux papiers, dites oui au développement durable !

Avec une tonne de vieux papiers, on peut obtenir 900 kg de papier recyclé, alors qu'il faut 2 à 3 tonnes de bois
pour fabriquer une tonne de papier classique.


LES FORÊTS ANCIENNES DANS LE MONDE

La situation des forêts anciennes dans le monde

Une forêt est dite « ancienne » si elle n’a jamais été exploitée à échelle industrielle par l’homme; son développement écologique n’a donc pas été perturbé depuis son origine, ce qui lui confère une valeur irremplaçable. Toute forêt secondaire, issue de reboisements, ne peut être qu’une imitation appauvrie de la forêt ancienne qu’elle avait été.

Aujourd’hui, 80% des forêts anciennes ont déjà disparu, en grande majorité dans la seconde moitié du 20ème siècle,
victimes des activités humaines, et en particulier de l’industrie papetière. Ce que la nature avait mis des millénaires à bâtir est détruit en quelques années par l’homme.

Pourquoi protéger les forêts anciennes ?

Protéger les forêts anciennes pour préserver des conditions de vie acceptables.

Les forêts anciennes régulent la température et l’humidité du climat mondial. Elle luttent contre les glissements de
terrain et arrêtent la désertification. Elles abritent enfin des dizaines de millions de personnes qui ne peuvent pas
survivre sans elle.

Protéger les forêts anciennes : une source de richesse à partager.

La diversité biologique des forêts anciennes est unique : elle représente 75% de la biodiversité totale des terres émergées.
Ce n’est pas seulement un trésor esthétique, c’est une source de richesse pour les générations futures.

On estime qu’un seul hectare de forêt amazonienne abrite plus d’espèces végétales que l’Europe de l’Ouest tout
entière : grâce à elles, avant qu’elles ne disparaissent, il reste des centaines de médicaments précieux à découvrir.

Commenter cet article